logo edito

CHIRURGIE DU VENTRE

 

DERMOLIPECTOMIE ABDOMINALE : ABDOMINOPLASTIE

Le ventre est un des premiers reflets de nos évènements de vie : un excès pondéral, une grossesse, le vieillissement et il change d’aspect pouvant devenir une gêne dans la vie personnelle, dans l’habillement et parfois un véritable complexe.

L’abdominoplastie ou dermolipectomie abdominale antérieure permet de retirer l’excès de peau et de graisse situé entre le nombril et le pubis et de retendre la peau située au-dessus du nombril. Elle peut être associée à une liposuccion abdominale et des hanches, à une remise en tension des muscles de la sangle abdominale (cure de diastasis), à une transposition de l’ombilic dépendante de la quantité de peau à réséquer.

La première consultation va permettre de définir ensemble la technique la plus appropriée en fonction du morphotype.

L’objectif est de faire disparaître ce ventre disgracieux, de retrouver un ventre plus plat et une harmonie corporelle. Cette intervention apporte une grande satisfaction aux patients.

L’inconvénient majeur reste la cicatrice qui est plus ou moins importante en fonction du geste à effectuer. Elle est dissimulée dans le sous-vêtement et autour du nombril si transposition ombilicale.

Avant l’intervention, un poids stable, normal ou proche de la normal est préférable.

Le surpoids est un facteur de risque majeur de complications dans la chirurgie de la silhouette (embolie pulmonaire, phlébite, hématome, infection, problème de cicatrisation …). Il en va de même pour le tabac qu’il est conseillé d’arrêter 1 mois avant et après l’intervention.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale. Elle dure 2 heures. Elle est suivie d’une hospitalisation d’une nuit. La sortie se fait sans drain.

Les suites de l’intervention sont marquées par un pansement maintenu jusqu’à la consultation de contrôle la semaine suivante. Une gaine abdominale de contention doit être portée nuit et jour pendant un à deux mois ainsi que les bas de contention pendant 15 jours. Les douches ne sont pas autorisées jusqu’à la première consultation. Les massages des cicatrices et les patchs siliconés sont débutés à partir de 3 semaines. La baignade en piscine ou eau de mer est interdite avant cicatrisation complète. La conduite automobile est autorisée à partir de 15 jours. La reprise de la pratique sportive est autorisée à un mois et demi.

L’obtention du résultat final est à 3 mois avec une évolution possible jusqu’à 6 mois.

L’intervention chirurgicale peut être prise en charge par la Sécurité Sociale dans certaines conditions soumises à une demande d’entente préalable auprès d’un médecin conseil de la Sécurité Sociale pour un accord définitif. Il existe dans tous les cas un complément d‘honoraires pour raison esthétique qui est précisé par devis lors de la première consultation dont une prise en charge plus ou moins importante est possible selon votre mutuelle.

DERMOLIPECTOMIE CIRCULAIRE : BODYLIFT

La dermolipectomie circulaire ou bodylift traite un relâchement cutané majeur du tiers moyen du corps : ventre, hanches et fesses.

Cette chirurgie est indiquée suite à des amaigrissements majeurs : post-chirurgie bariatrique le plus souvent.

L’objectif du bodylift est de traiter conjointement le ventre et les hanches ainsi que le relâchement cutané de la partie haute de la face externe de la cuisse (culotte de cheval) et la ptose des fesses.

Le geste peut être associé à une augmentation du volume fessiers par lipomodelage (réinjection de graisse).

L’inconvénient majeur est la cicatrice circulaire dissimulée dans le sous-vêtement et autour du nombril.

Avant l’intervention, un poids stable, normal ou proche de la normale est préférable pour une pérennité du résultat et diminuer le risque de complications.

Le surpoids est un facteur de risque majeur de complications dans la chirurgie de la silhouette (embolie pulmonaire, phlébite, hématome, infection, problème de cicatrisation …). Il en va de même pour le tabac qu’il est conseillé d’arrêter 1 mois avant et après l’intervention.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale. Elle dure 4 à 5 heures. Elle est suivie d’une hospitalisation d’une à deux nuits. Pour le confort du patient une sonde vésicale est maintenue jusqu’au lendemain de l’intervention. La sortie se fait sans drain.

Les suites de l’intervention sont marquées par un pansement maintenu jusqu’à la consultation de contrôle la semaine suivante. Une gaine abdominale de contention doit être porté nuit et jour pendant un à deux mois ainsi que les bas de contention pendant 15 jours. Les douches ne sont pas autorisées jusqu’à la première consultation. Les massages des cicatrices et les patchs siliconés sont débutés à partir de 3 semaines. La baignade en piscine ou eau de mer est interdite avant cicatrisation complète. La conduite automobile est autorisée à partir de 15 jours. La reprise de la pratique sportive est autorisée à un mois et demi.

L’obtention du résultat final est à 6 mois avec une évolution possible jusqu’à 1 an.

L’intervention chirurgicale sont habituellement prise en charge par la Sécurité Sociale soumise à une demande d’entente préalable auprès d’un médecin conseil de la Sécurité Sociale pour un accord définitif. Il existe toujours un complément d‘honoraires pour raison esthétique qui est précisé par devis lors de la première consultation dont une prise en charge plus ou moins importante est possible selon votre mutuelle.

Le lipomodelage des fesses est une intervention purement esthétique non prise en charge par la sécurité sociale et est soumis à un devis remis lors de la première consultation.

Image
Image
Image
Prendre RDV en ligneDoctolib