logo edito

CHIRURGIE INTIME

 

La chirurgie de l’intime ou nymphoplastie concerne le plus souvent des patientes complexées par une asymétrie de lèvre ou des petites lèvres trop importantes qui dépassent des grandes lèvres. Cet excès de volume peut provoquer un complexe esthétique, une gêne quotidienne dans l’habillement, dans la pratique de certaines activités sportives (course à pied, vélo, équitation …) et des irritations, des douleurs lors de la vie intime.

La nymphoplastie consiste en une réduction des petites lèvres par l’intermédiaire d’une petite cicatrice.

Les résultats de cette chirurgie apportent une grande satisfaction à la patiente.

Il est conseillé d’arrêter le tabac 1 mois avant et 1 mois après l’intervention pour limiter toute complication notamment de cicatrisation.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale parfois sous anesthésie locale après discussion avec la patiente. Elle dure 1 heure. Elle est réalisée en ambulatoire : sortie le soir de l’intervention.

Les suites de l’intervention sont marquées par des soins et une toilette intime pluriquotidienne durant 15 jours. La consultation de contrôle est à 15 jours de la chirurgie. La baignade en piscine ou eau de mer est interdite avant cicatrisation complète. Les rapports intimes sont à proscrire le mois qui suit la chirurgie. La reprise de la pratique sportive est autorisée à un mois et demi.

L’obtention du résultat final est à 3 à 6 mois : temps nécessaire à la résorption de l’œdème et à l’évolution des cicatrices.

L’intervention chirurgicale peut être prise en charge par la Sécurité Sociale dans certaines conditions mais il existe un complément d‘honoraires pour raison esthétique qui est précisé par devis lors de la première consultation dont une prise en charge plus ou moins importante est possible selon votre mutuelle.

Image
Image
Image
Prendre RDV en ligneDoctolib