logo edito

MALFORMATION MAMMAIRE

 

Les malformations mammaires regroupent les seins tubéreux (la plus fréquente), le syndrome de Poland, le pectus excavatum, ou encore les asymétries mammaires (un bonnet d’écart entre les deux seins). Elles ont un fort impact psychologique sur l’image de soi, la confiance en soi, et la féminité.

Il n’y a pas d’âge pour opérer : un traitement chirurgical est habituellement proposé lorsque la croissance est terminée ou 6 mois après la fin de la croissance mammaire.

Chaque cas de malformations mammaires est différent et nécessite une approche personnalisée faisant appel à différentes techniques de chirurgie mammaire et à leur combinaison (implants mammaires, réinjection de graisse, réduction mammaire, remodelage glandulaires, lambeaux…). Il est parfois nécessaire d’envisager plusieurs chirurgies. Le plan thérapeutique personnalisé est expliqué au cours de la consultation à l’aide de schéma , de photographies afin de mieux appréhender le résultat.

L’objectif est de permettre à la jeune femme de se sentir féminine avec une poitrine la plus symétrique, harmonieuse et naturelle possible.

Avant l’intervention, une échographie est demandée avant 30 ans, une mammographie (une incidence par sein) et une échographie entre 30 et 40 ans et une mammographie (deux incidences par sein) après 40 ans.

Une mammographie de référence est conseillée à 1 an de l’intervention en cas de lipomodelage.

Ces interventions ne gêneront pas à distance le dépistage du cancer du sein ou les grossesses.

Un poids stable, normal ou proche de la normal est préférable avant l’intervention.

L’arrêt du tabac est conseillé 1 mois avant et après l’intervention pour une cicatrisation de qualité et pour diminuer le risque de complications.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale. La durée diffère en fonction de la malformation et du projet thérapeutique. Elle est suivie d’une hospitalisation d’une nuit. La sortie se fait sans drains.

Les suites de l’intervention sont marquées par un pansement maintenu jusqu’à la consultation de contrôle la semaine suivante. Un soutien-gorge de maintien doit être porté nuit et jour pendant un mois puis uniquement la nuit pendant un mois. Les douches ne sont pas autorisées jusqu’à la première consultation. Les massages des cicatrices et les patchs siliconés sont débutés à partir de 3 semaines. La baignade en piscine ou eau de mer est interdite avant cicatrisation complète. La conduite automobile est autorisée à partir de 15 jours. La reprise de la pratique sportive est autorisée à un mois et demi.

L’obtention du résultat final est à 3 mois avec une évolution possible jusqu’à 6 mois.

La prise en charge de ces malformations mammaires par la Sécurité Sociale est variable et soumise à une demande d’entente préalable auprès d’un médecin conseil de la Sécurité Sociale pour un accord définitif. Il existe un complément d‘honoraires pour raison esthétique qui est précisé par devis lors de la première consultation dont une prise en charge plus ou moins importante est possible selon votre mutuelle.

Image
Image
Prendre RDV en ligneDoctolib