Image

logo edito

Chirurgie Cutanée

La chirurgie cutanée regroupe les lésions bénignes que l’on souhaite enlever car elles sont inesthétiques ou gênantes et la nécessité de retirer une lésion suspecte ou maligne après analyse experte par un dermatologue.

L’attention première est une chirurgie efficace : soit une exérèse suffisante avec retrait totale de la lésion avec les marges de sécurité nécessaires recommandées en cas de lésions malignes.

Toute lésion retirée est envoyée en analyse.

Et comme souvent en chirurgie plastique : nous portons une attention toute particulière à la cicatrice. Nous ne pouvons malheureusement pas réaliser l’exérèse de ces lésions sans la cicatrice que nous prendrons soin de glisser dans les zones les moins visibles : axe de faible tension, cône d’ombre et de refermer avec le plus grand soin par des fils résorbables (ou non) en fonction de la localisation et de la qualité de la peau.

Il arrive parfois que la lésion retirée soit de taille importante auquel cas une fermeture directe n’est pas envisageable. Nous faisons alors appel à des subterfuges : greffe de peau ou lambeau local. Il peut être nécessaire que la chirurgie se fasse en 2 temps suivant les résultats histologiques.

La greffe de peau consiste à prendre de la peau (le plus souvent au niveau de la face interne du bras ou au niveau du pli inguinal) et à la mettre/appliquer au niveau de la perte de substance (zone où a été retirée la lésion) afin de la recouvrir.

Le lambeau local fait appel à la peau à proximité de la perte de substance pour recouvrir l’ensemble.

Cette chirurgie a lieu essentiellement sous anesthésie locale, ne nécessite pas d’être à jeun. La durée de l’intervention varie en fonction de l’acte à réaliser, de 15 minutes à 1 heure. Il n’y a pas d’hospitalisation à la suite du geste.

Les suites de l’intervention sont marquées par des soins à réaliser par le patient lui-même ou dans de rares cas par une infirmière à domicile. Une consultation de contrôle est prévue la semaine suivante et à 1 mois et demi. La baignade en piscine ou eau de mer est interdite avant cicatrisation complète. Selon les cas : une suspension brève des activités sociales, sportives, professionnelles peuvent être conseillées.

L’obtention du résultat final dépend de la cicatrisation. Une cicatrice évolue dans le temps avec un aspect définitif à 1 an.

La chirurgie cutanée est habituellement prise en charge par la Sécurité Sociale mais il existe toujours un complément d‘honoraires qui est précisé par devis lors de la première consultation dont une prise en charge plus ou moins importante est possible par votre mutuelle.

Prendre RDV en ligneDoctolib